lundi 27 décembre 2010

Et oui !..

Une phrase relevée dans " la fille de papier" de Guillaume Musso,


..." la célébrité rend rarement meilleure la personnalité de ceux qui y accèdent. Elle renforce les blessures narcissiques plus qu'elle ne les apaise. "



dimanche 12 décembre 2010

Moissac

Pastel

jeudi 9 décembre 2010

Coup de chaud à sydney



Un livre oublié dans le TGV. ...volontairement ou pas ? envie d'en faire profiter un autre lecteur.....bonne idée: j'ai craqué ! J'ai pris ce livre comme un enfant qui découvre un trésor !

Le sujet: un matin lors du petit déjeuner, Hugo informe sa femme avec qui il est marié depuis 10 ans qu'il est homosexuel. Ce n'est pas tout: il l'a quitte pour partir vivre avec Greg. Ouf ! sa tartine de pain lui est restée bloquer en travers de la gorge...il faut surmonter cela et se faire une nouvelle vie...

Ce livre est écrit avec humour, on suit Antonia dans sa décadence et dans sa reconstruction, et sa nouvelle vie ne manque pas d'effervescence.

Un grand plaisir à lire sans se prendre la tête !! Je le mets de côté pour mes invités de l'été.






dimanche 5 décembre 2010

Adel



Pastel

mercredi 1 décembre 2010

mercredi 24 novembre 2010

L'art de la photo





En promenade à Saint Génis des Fontaines, au cloître, exposition de photographies. D'habitude ce genre d'expo ne me rend pas enthousiaste, mais celle fois-ci j'ai été séduite par le travail de Lucienne Lu qui pratique la macro-photo.
Dans ce lieu, ellle nous fait découvrir des paysages sous la pluie où le rendu fleurte avec celui d'une aquarelle.
son site: lunienne-macro.com

Hubert le Grand
















Terre cuite
hauteur 50 cm

samedi 20 novembre 2010

Passé-présent

Trente huit années plus tard:
Qui es-tu ? qu'es-tu devenue: mère de famille ou aventurière? et tes enfants: combien en as-tu et que font-ils ?
Curiosité ou bien sympathique politesse ?

Non: sincérité. Voilà ce que j'ai ressentie le 10 novembre lorsque j'ai retrouvé mes copines de 3ème de cette petite ville de banlieue parisienne.
"Nous n'avons pas changé" m'avait dit ma meilleure copine de l'époque. Elle avait raison. La vie que nous avons subit, et qui nous a enchantée, a fait mûrir en nous la sensibilité des petites filles que nous étions et a fait de nous des femmes responsables et équilibrées.
Pas déçue de cette rencontre et ravie de voir que tout va bien pour elles toutes.

J'ai une pensée très affectueuse pour Odile qui n'a probablement pas reçue de la vie ce qu'elle attendait, pour prendre une décision si fatale. A travers ces mots, là où elle est, je lui rend hommage et lui transmets mes meilleurs souvenirs.
Car je crois à la vie après la mort, et je pense que nos morts sont près de nous.

Ce que je déduis de ces retrouvailles:
les souvenirs d'enfance, même passagers, ont créé des liens dans le temps que la mémoire n'a pas altérée.


dimanche 14 novembre 2010

Linda Lemay


Soirée du 9 novembre 2010, Longjumeau (91), il pleut. La nuit est tombée sur cette commune de la région parisienne, où des hommes et des femmes se dirigent vers le théâtre. Lieu magique où toutes ces personnes anonymes sont réunies pour la même raison: voir et écouter Linda Lemay.
La salle est comble, et chacun s'installe en déterminant la vision qu'ils auront sur cette majestueuse artiste qui nous transporte avec ses chansons du rire aux larmes.
Linda on l'aime ou on ne l'aime pas: c'est tout ou rien !
Mais nous, ses spectateurs d'un soir, nous admirons ses textes, ses musiques qu'elle compose, sa voix, sa beauté, et la grandeur de sa sensibilité.
Durant cette soirée si attendue, elle nous aura transportée dans son univers, et nous en sortirons comblée. Sa dernière interprétation, m'aura mis la larme à l'oeil lorsqu'elle décrit l'amour qu'elle éprouve et qu'elle partage entre ses filles et son public.
Nous en ressortirons radieuses, et rassasiées d'avoir durant quelques heures pu être si proche de cette femme unique qui nous comble par ses textes et ses histoires de la vie.

Il fait nuit, il ne pleut plus, et sur notre retour nous nous promettons qu'à son prochain passage nous retournerons la voir, et que nous acheterons son dernier CD ( comment ! ce n'est pas encore fait ? )

lundi 8 novembre 2010

Adeline

Pastel

mercredi 20 octobre 2010

Super soirée....



Super chanteur...





super musique...

Il y a parfois des soirées imprévues et bienvenues avec de bons amis, un bon repas, une bonne ambiance et ce soir là: un bon chanteur de country !!!

A découvrir : phil-fasan.fr




lundi 18 octobre 2010

David

Pastel

dimanche 10 octobre 2010

Voyage vert d'eau

D'Agen à Montauban
Agen

Montauban
Pont canal








Moissac






vendredi 1 octobre 2010

Quand le bonheur...

Quand le bonheur est là,
qu'il m'ouvre grand ses bras
alors je m'y câline.

Je le savoure, le respire, l'inspire
et délicatement il m'imbibe
de ses moments délicieux
que je cache dans ma mémoire.

Parce-qu'un jour il m'oubliera
et se donnera à d'autres.

vendredi 30 juillet 2010

Melons du Sud

Nature morte
Pastel

jeudi 29 juillet 2010

Adieu petite grenouille...

Hier nous avons signé la vente de notre bateau de rivière. Et oui, c'est une décision murement réfléchie et nous étions d'accord tous les deux.
Malgré cet acte, je garde en moi des souvenirs très forts des moments passés à bord. Notre vie avec elle fût furtive mais nous y avions véçu une belle aventure (je n'oublie pas les brulures de mon homme).
De Lille à Chaumont, nous avons passé le Canal du Nord, approché le commerce fluvial ainsi que les mariniers et leur travail. Les écluses impressionnates de ce canal sont un passage très particulier à découvrir et à connaître. Puis les usines désafectées, les maisons en briques rouges qui défilent le long de ces voies.
Puis je garde en mémoire le Canal de l'Aisne dont les herbes envahissent les eaux. Le travail d'entretien des canaux, leurs engins, les herbes coupées qui flottent à la surface de l'eau, que l'on retrouve dans les écluses.
Le passage des villages, des villes comme celle de Reims.
L'aménagement des écluses et de leurs abords, la profondeur de certaines et la vétusté d'autres.
Il y a eû aussi le passage des tunnels: une ambiance et des émotions.
Et puis les rencontres humaines comme ce Monsieur rencontré dans un café qui nous a emmené acheter du carburant. Les éclusiers, les promeneurs comme cet ancien sous-marinier qui me parlait de ses conditions de vie à bord. Cet homme en vélo à Chaumont ravit de discuter avec nous.
Et j'en passe, j'en garde pour moi au fond de ma mémoire, encore.
Quand je pense à tout cela je me dis que nous ne pouvons pas arrêter de naviguer car je veux vivre d'autres moments qui nous paraissent sans grande importance et si simple lorsqu'on les vit et qui restent en moi comme si fantastiques lorsque j'y repense.
Alors, y aura t-il un successeur à la " Grenouille " ?

Mille soleils splendides



Je connais cet auteur en ayant déjà lu " les cerfs-volants de Kaboul" le premier livre de Khaled Hosseini, qui m'avait laissé un très bon souvenir. Suite à cette lecture je suis beaucoup plus sensible à vie des Afghans et à l'histoire de ce pays, dont les " infos flashes " nous ont parlés sans nous informer précisément.
Dans "mille soleils splendides" l'auteur nous raconte la vie de deux femmes afghanes qui veulent se sortir des griffes de leur mari. Mais Kaboul est sous l'emprise des Tabilans et les femmes ne peuvent pas y évoluer librement.
Ce livre est à la foi magnifiquement beau et à la foi difficile à ressentir, car le vécu de ces femmes nous sensibilise profondément. L'auteur qui est un homme, révèle parfaitement les états d'âme de ces femmes. J'en reste subjuguée !
Ce livre m'a passionné et il était difficile pour moi de le refermer, car je l'ai dévoré comme cela m'arrive rarement ! Et je n'ose l'avouer, car je veux inciter tout le monde à le lire, que j'ai pleuré comme une madeleine ! Car c'est un livre admirable.

mardi 20 juillet 2010

La vie

J'aimerais que la vie soit un rêve.

On y vivrait dans la lumière, les couleurs et l'amour.
Le vent suffisamment doux caresserait ma peau et mes cheveux,
la nature nous bercerait de ses paysages colorés,
les montagnes seraient si hautes que je t'y crierai mon amour,
les rivières si claires que je m'y roulerais.
Les arbres seraient si verts, les mousses si douces que j'y créerai mon gîte.
Les fleurs nous parfumeraient de leurs odeurs sucrées
l'eau nous émerveillerait de sa couleur et de sa chaleur,
et la complicité des animaux nous étonnerait par leur amour.
Les hommes seraient si bons qu'ils en seraient trop beaux,
si généreux que j'en déborderais de sentiments.

Ainsi mon coeur serait plus chaud, mon language plus clair et mon esprit léger.

Il y aurait de la musique pour nous rendre gai,
Et nous danserions jusqu' à se saouler au rythme des notes.
Les fruits seraient si sucrés que ma langue sucerait leur jus sur ton corps.

Le soleil me chaufferait la peau sans la brûler
et la lune éclairait mes nuits pour que je ne sois jamais triste.

Ainsi je pourrais m'enivrer de ce bonheur et de cette perfection !

Béatrice ( un doux matin d'été)




mercredi 14 juillet 2010

Benazir Bhutto



Un livre passionnant qui m'a ébahit par la richesse de cette femme !

Elle a eû une vie tumultueuse parce-qu'elle est une femme intelligente, courageuse et remplit de bonté.

Avant elle, passe la dignité de sa religion, de sa famille, l'honneur de son nom, et sa position au sein de son peuple. Nos hommes politiques pourraient en prendre de la graine....ce n'est pas l'argent, ni la gloire qu'elle recherchait dans son combat mais le bien du peuple Pakistanais.

A travers ce livre j'ai appris sur l'histoire de ce pays, sur cette famille dont tout le monde connait le nom, et puis j'ai appris sur l'Islam.
Elle a donné sa vie pour faire vivre son peuple dans la démocratie mais la violence aura eû le dessus sur l'honnêté du coeur et de la raison.

Je suis ravie et admirative qu'une femme puisse avoir en elle autant de force et d'énergie pour les autres.




Nature morte


Pastel


A l'atelier de Rémy, j'ai voulu essayer le travail de la nature morte, qui semble être un travail simple. "Rien n'est facile en peinture, m'a t-il dit, il n'y a que celui qui n'a pas essayer qui peut le penser. De plus, c'est un travail passionnant !"
J'ai compris qu'il ne fallait pas négliger le dessin, même si mon parti pris n'était pas d'aller dans le détail.




mardi 6 juillet 2010

Ambiance d'été

Pastel

Angela, brune chocolat

Pastel

vendredi 18 juin 2010

Olivier

Pastel

Myriam

Pastel

mercredi 16 juin 2010

Peinture porcelaine

D'après cet admirable Paul Gauguin...
Je n'ai pas été très fidèle, certes ! J'en suis désolée mais j'espère que le spectateur ne m'en voudra pas trop.

jeudi 3 juin 2010

Une certaine....

Corine
Pastel

lundi 17 mai 2010

Emile Auguste Chartier

Dit Alain :
"Fais ce que tu dois et n'attends rien en retour. Si quelque chose vient accueille le comme un cadeau."

Proverbe chinois:

"Plus on court après quelque chose, et plus ce quelque chose s'éloigne."

samedi 15 mai 2010

jazz man

Le jazz est né das la rue, et c'est ce que j'ai voulu évoquer dans la représentation de ce joueur de saxo adossé contre un mur.

dimanche 9 mai 2010

Eve


Eve arriva sur scène. Adam lui tendit le raisin.
Elle le présentait entre ses mains ignorant qu'elle ne pourait résister à son malaise.

Pauvres spectateurs vous étiez impuissants, mais pas insensibles.



d'Aristote

Aristote disait que celui qui pourrait vivre seul serait soit plus qu' homme, soit moins qu' homme.

jeudi 6 mai 2010

Clémence

Pastel

dimanche 25 avril 2010

la caresse

Caresse de l'oeil dans le reflet du miroir...

lundi 12 avril 2010

Virginie


Elle est naturellement souriante, mais elle a posé bien concentrée pour ne pas bouger. D'où peut-être son air figé.
La morphologie de son visage m'a fait penser à une belle campagnarde: étonnante cette vision !

mercredi 31 mars 2010

Questions

Et si je n'aimais pas la vie ?
Et si je ne m'aimais pas ?
Il faut accepter, faire avec.
Qu'est-ce qu'il nous fait tenir, résister, s'accrocher ?
Peut-être ces choses belles, ces sensations vraies, le pur, le profond ?
Où va t-on se nourrir et de quoi ?
De pacotilles..d'illusions.. d'espoir ?
Pour nous ou pour les autres ?
Et quand connaitrons-nous la raison ?
questions...
questions...
questions...

lundi 22 mars 2010

Saxophoniste

Donner la vie quelle pulsion extraordinaire !
Construire son personnage pas à pas , le faire vivre, lui faire jouer de la musique et d'un instrument magnifique comme le saxo, et maintenant l'écouter et le regarder jouer.
J'espère qu'il vit dans les yeux de ses spectateurs, et qu'il ne joue pas trop fort !

lundi 15 mars 2010

Jean Ferrat



Pourquoi faut-il que certaines personnes nous quittent pour qu'on leurs rendent hommage ?
Quel plaisir ce soir d'entendre les chansons de Jean Ferrat qui utilise les mots juste de la langue française pour nous faire rêver notre quotidien, la beauté de la nature, les révoltes et l'amour.
J'ai beaucoup aimé ce qu'il a répondu au journaliste qui l'interrogeait sur son style de chansons: " il y a la chanson d'expression et la chanson de consommation"
Et puis cette chanson intitulé " je ne chante pas pour passer le temps". Ouah!, que cela me plaît ! Parfois je me révolte lorsque je dis à ma mère ou à mon mari que j'ai peins ou sculpter et que j'entends en réponse: " ça occupe"
Diable que je suis en colère !
Je ne peins pas et ne sculpte pas pour passer le temps, mais parce-que: "J'EN AI BESOIN, c'est nécessaire à mon équilibre".
J'ai besoin de m'exprimer ainsi, l'art quel qu'il soit est un moyen d'expression. A chacun avec ses moyens, ses compétences et son niveau de s'exprimer, car nous avons cette une grande richesse: la liberté !


samedi 13 mars 2010

Florian


Parti pour faire le tour du monde, un voyageur anglais s'est arrêté dans notre atelier.....

jeudi 11 mars 2010

Kiwi


Ambiance chaude avec Kiwi notre modèle exotique.
Pastel

mardi 9 mars 2010

Episode neigeux











35 cm de neige tombée uniquement dans la journée du 8 mars 2010 en Catalogne Nord

jeudi 25 février 2010

la perfection

J'ai horreur de la perfection, elle m'agace !
Et pour quoi faire ?
Et pour qui ?
Et au service de quoi ?
Elle nous poursuit, nous fatigue, nous use, nous ronge l'esprit et le temps, nous pourrie la vie, nous hante: c'est une vermine !
Lorsqu'elle est trop poussée, elle peut parfois faire tout basculer et elle devient encore plus insupportable.
Et lorsqu'elle est réussie, elle est froide et sans âme.

Alors cessez de vouloir l'atteindre, la vie en sera plus facile pour tous.

A ceux qui se reconnaitrons.

Pauvrette

Ils sont bizarre ces vétos lorsqu'ils font de la couture, c'est sur les oreilles de notre pauvre Lola !
Elle fait peine à voir, elle est fatiguée mais je ne pense pas qu'elle souffre.
On lui fait un ENORME bisou pour la remonter ( attention elle est gâtée, exceptionnellement elle mange de bonnes choses, )

lundi 22 février 2010

Ines

Pastel
La difficulté dans ce portait était de révéler la jeunesse de cette jeune fille de 16 ans.

vendredi 19 février 2010

Bronze


Terre cuite patine bronze
Il s'agit pour moi de me familiariser avec cette patine, étant donné que je n'ai pas les moyens de m'offrir un vrai bronze.
Pas très facile... malgré un essai préalable, les couleurs ne réagissent pas comme je l'attendais. Mais c'est aussi la magie du hasard que nous attendons parfois.

dimanche 14 février 2010

Innocence

Fragile naïveté
Pastel

samedi 13 février 2010

Maman gorille


terre cuite

lundi 8 février 2010

JAZZ GROUP




En ce dimanche 7 février 2010, l'orchestre JAZZ GROUP a joué bénévolement au théâtre Jean Piat de Canet en Roussillon, pour les spectateurs qui avaient payés la modique somme de 10 euros en faveur des Haïtiens. Cette somme de 1100 euros récoltée sera confiée à des organismes humanitaires afin d'aider les désastrés.
Nous avons passé deux heures sensationnelles où je me suis régalée et j'ai admiré et ecouté ces artistes qui nous transportent dans cette musique si forte en émotions.

Et puis......(chut!).... j'ai fait "l'étudiante", car je travaille actuellement à la réalisation d' un joueur de saxo en terre.